Découvertes, Hoi An, Tam Coc

Dong Hoi une étape sur la route de Tam Coc a Hoi An

Un peu d’histoire :

Du Hameau de Cau—Dong Hai a Dong Hoi

Il y a environ 400 ans les pécheurs du district de Nga Son (province de Thanh Hoa) ont investi un petit village appelé Xom Hai qui est le nom de leur dieu d’Origine à Thanh Hoa.

Lorsque les Français sont arrivé a en 1885 il avait du mal à prononcer Dong Hai ils l’ont donc appelé Dong Goi car en Français le H ne se prononce pas. Et depuis on a pris l’habitude de prononcer Dong Hoi, cependant dans les textes anciens chinois il est toujours écrit Dong Hai Village. Depuis l’arrivée des Français l’économie s’est développée et est devenue prospère.

En 1939 le gouvernement Français en accord avec la capitale Hue à réunir les villages épars, en ville et cette zone a pris définitivement le nom de Dong Hoi. Depuis Dong Hoi est devenue la capitale provinciale de Quang Binh centre politique, économique et culturel de la province

Au fil des guerres la ville a été envahie puis détruite principalement par les Américains.

En 1989, enfin la ville retrouve son développement et depuis prospère.

On y trouve fruits de mer, des rizières, mais aussi des cultures industrielles.

Que voir a Dong Hoi :

Tout d’abord c’est le point de départ idéal pour visiter le parc de Phong Nha voir article: https://lejournaldeloan.com/2021/08/06/les-grottes-de-phong-nha/

La romantique rivière Nhat 

Vous pouvez petit matin jouir de son calme et de sa tranquillité avec ses plages de sable blanc sur une eau bleu clair. De l’autre cote la péninsule verdoyante de Bao Ninh avec ses cocotiers.

Le clocher de l’eglise Tam Toa 

Construite en 1886 Pendant la guerre avec les Américains elle fut bombarde et détruite, il ne reste plus que le clocher témoin d’une guerre acharnée

Luy Thay –La ligne de défense de Nhat Le :

La ligne a été construite en 1631 pendant les guerres Trinh-Nguyen avec une hauteur de 6m, une longueur de 12 km et une largeur de 6 m pour et a servi de décor a 50 ans de guerre entre les Nguyen et les Trinh. Vous pourrez voir le phare de Nhat Le d’où vous aurez une vue panoramique sur la rivière et ses pécheurs

Les dunes de sable de Quang Phu :

 Il faut compter 8 km de l’embouchure de Nhat Le et constitue un havre de paix comme dans un désert vous pourrez de magnifiques photos.

La Mère Suot ou mère Transparente :

Née en 1908 de son vrai nom Nguyen Thi Suot elle est la figure de la résistance des femmes Vietnamienne durant la guerre contre les Américains. Batelière sur la rivière Nhat Le, elle faisait passer des armes, des munitions et soldats entre 1964 et 1967

En 1967 elle s’est vue remettre le titre de Héros du secteur des transports et des communications.

En 1968 La Mere Suot tombe au champ d’honneur sous les bombes Américaine. Elle reste un symbole fort de l’héroïsme des femmes vietnamiennes.

A voir aussi :

L’ancienne citadelle de Dong Hoi une petite partie des monuments militaires de la guerre Trinh-Nguyen dont il ne reste que quelques sections courtes

Et aussi pour le soir le marché de nuit avec tous ses petits restaurants de rue

Comment y aller ?

Par avion : L’aéroport de Dong Hoi a été mis aux normes internationales et la ligne Hanoi Dong Hoi est très bien desservie

Par le train de nuit : Départ de Tam Coc vers 22h 30 et arrivée a Dong Hoi vers 6 h du matin.

Vous avez aussi le bus de nuit mais pas très confortable et a éviter pour les personnes dépassant 1 m 70.

Loan vous assurera la réservation de vos transferts, hôtels et restaurants dans les meilleures conditions:

L’hôtel Nam Long: nos amis Xi et Nga vous recevons aves compétences dans leurs grandes chambres a petits prix.

Pour le restaurant : Tu Quy pres du marche, rue Co Tam. Il faut gouter leurs Banh Khoai, le réceptionniste de l’hôtel sera vous guider.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*